Photos de Pascal GLAIS pour Étangs d’Art 2021

Résurgence Castrale

Bois brûlé, vis
6,40 x 6,40 x 6,40 mètres,
2021

Création spécifique sur l’étang de Chevré – Commune de La Bouëxière à occasion de
ÉTANGS D’ART 2021 – Conservation de l’œuvre par Liffré-Cormier Communauté.

Le projet consiste à révéler la partie manquante de la Tour de la motte castrale située à côté de l’étang.

Le principe constructif est constitué de «caisses sans fond» en bois brûlé (quatre faces) empilées. Ces éléments forment alors des sortes de moellons creux ou vides ne laissant que les parties de mortier ou de joints, visibles.

Ainsi un jeu entre le vide et le plein, entre l’absence et la présence apparaît. Une inversion s’opère, révélant les volumes en négatif. La forme absente s’érige par l’assemblage de «pierres vides» et le vestige restant (celui de la motte castrale) devient la forme fantôme de cette nouvelle tour.

Debout sur l’eau, ce nouvel édifice parle du temps, de ce qui est et a pu être, réuni sans se toucher, par un jeu d’absence de matière et d’interstices. Cette «concrétude» de la matière est questionnée à travers une construction historique qui devait tenir l’assaillant. Ce qui devait tenir les roches est, tandis que ce qui est resté (ruine de la motte castrale), n’est plus.

Le vestige imposant se fait spectre et les masses des pierres ne se révèlent que par leurs emplacements vides. Ce qui devait être une construction de défense, épaisse et robuste, se voit alors ouverte par un jeu de fenêtres et de lignes croisées.

Le bois brûlé enrichit le principe de temporalité, de vestige… la carbonisation ramène le bois à une minéralité et la consumation amène la question de ce qui reste et de ce qui n’est plus…


Ce projet s’est voulu participatif. Il s’est construit en 12 jours. Bravo à tous les participants pour leur générosité et leur investissement! Un grand merci à eux!

Esquisse du projet Résurgence Castrale, 13 x 20,5 cm, 2021.