Trop Tard

Série de linogravures 30 x 40cm,
épreuves d’artiste – 1/5 – encre noire – papier Hahnemühle 300g,
2015

Série réalisée pour la galerie Virtuelle – Le Petit Lieu de l’Art Contemporain (Le PLAC), Toulon – Var.

” (…) son activité d’artiste l’a prédestiné à des constructions in situ fabriquées à partir de bois de récupération. On imagine mal la confrontation de cet univers à celui du numérique.
Exit le bois donc (même si un ordinateur en bois est particulièrement recommandé pour profiter pleinement de l’humour grinçant de cette exposition) et bonjour le tampon, ancêtre véritable du copié/collé, ici réalisé par linogravure.
Trop tard ! maintenant que ces linogravures ont été encrées, le message, bref, incisif, s’imprime et se réimprime au détriment de notre bonne volonté. Les contrepèteries, les rébus, les calembours et autres « pets de l’esprit », selon l’expression consacrée par Victor Hugo, s’ancrent dans notre tête, pire qu’un refrain de Magic System au réveil. À notre tour alors de débrouiller ce savant mélange
d’humour et de noirceur.
Humour ET noirceur, et non pas humour noir, cynisme ou mauvaise satyre de l’art et de la quotidienneté, car le blanc et le noir sont ici nettement séparés par le jeu de la linogravure, qui laisse le noir de l’encre s’aplanir sur la surface que l’artiste n’a pas gravée. D’art, au sens de technique, de faire (de traire ?), il ne reste donc que le
trait blanc, l’humour, et notamment la recherche de ce dernier, dans l’espace creux de nos idées noires. “


Christophe BRUNO (extrait du texte de présentation de la galerie virtuelle)

Linogravures 30×40 cm + tirages 118×174 cm sur PVC présentés sur les grilles de l’Hôtel des Arts de Toulon pour l’exposition Premières lignes.